Hugo Clément mis en examen : le reportage du journaliste n'a pas plu et le conduit devant la justice !

Ce vendredi 13 janvier, le journaliste Hugo Clément a annoncé sur Twitter qu’il faisait l’objet d’une mise en examen par un juge d’instruction à cause de l’un de ses reportages.

Dénoncer ne plaît pas à tout le monde. Et ce n’est sans doute pas Hugo Clément qui va dire le contraire. En effet, le journaliste, qui a fait ses débuts avec Quotidien, fait beaucoup parler de lui pour ses reportages qui ont pour but de dénoncer les problèmes écologiques ou la maltraitance animale. Mais depuis quelques semaines, le compagnon d’Alexandra Rosenfeld se concentre surtout sur la chasse. Devenu son principal combat, Hugo Clément dénonce cette activité et les dangers qui peuvent en découler.

Conscient qu’il peut agacer par ses reportages, et notamment les chasseurs, il ne s’attendait malgré tout pas à la lettre qu’il allait recevoir ce vendredi 13 janvier. En effet, le journaliste s’emparait de son compte Twitter pour annoncer qu’il venait d’être « mis en examen par un juge d’instruction pour avoir… fait une émission sur la chasse en enclos ». Hugo Clément accompagnant son post d’une photo de ladite mise en examen en matière de délits de diffamation et d’injure publique de la cour d’appel de Paris. La raison ? Son reportage qui n’a pas plu.

Un reportage qui n’a finalement pas convaincu

Il s’agit d’un épisode de Sur le front diffusé le 23 mai 2021 sur France 5, intitulé Le monde opaque des enclos de chasse comme le soulignent nos confrères de Femme actuelle. Pour rappel, ce reportage avait pour but de suivre Benjamin Tranchant, l’héritier du groupe de casinos Tranchant, qui invitait Hugo Clément et son équipe de caméramans à entrer dans son enclos à chasse. Toutefois, l’héritier ne semble pas avoir apprécié le reportage.

« Ne trouvant finalement pas l’émission à son goût, car très critique vis-à-vis de son loisir qui consiste à tirer sur des animaux enfermés, il décide de porter plainte pour diffamation, après nous avoir mis en demeure de supprimer les parties le concernant (nous avons refusé) », a annoncé Hugo Clément sur les réseaux sociaux avant de dénoncer « une procédure bâillon de la part d' »un richissime héritier, propriétaire d’un enclos de chasse qui peut se permettre d’engager des frais simplement pour impressionner ».

A voir également : Alexandra Rosenfeld maman : Elle dévoile un premier selfie avec ses deux filles, Ava et Jim

R.F

Source: Lire L’Article Complet