Célébrités

Harry et Meghan : le couple victime de multiples tentatives d’intrusion dans sa demeure de Montecito

Un article du Daily Mail de ce jeudi 8 avril révèle que le prince Harry et Meghan Markle ont été contraints d’appeler la police à de multiples reprises depuis leur installation en juillet dernier dans leur demeure de Montecito, située dans un quartier pourtant sécurisé…

Meghan Markle

Harry d’Angleterre

On les disait coulant des jours heureux dans leur demeure estimée pour un montant de 11 millions de dollars, dans la ville de Montecito, en Californie. Là-bas, Harry et Meghan – loin des obligations qu’impose le statut de membre de la famille royale – , peuvent à leur aise disposer d’un immense jardin mais aussi d’un court de tennis, d’un salon de thé et d’un cottage pour enfants, d’une piscine et une maison d’hôtes ainsi qu’un spa, un sauna, une salle de sport – avec une barre de strip-teaseuse – une salle de jeux, un théâtre, une cave à vin et un garage pour cinq voitures… mais aussi un poulailler vu lors de l’entretien accordé le 7 mars dernier à leur bien-aimée voisine Oprah Winfrey.

Sécurité ?

Seul hic, cette profusion de luxe semble attirer les malfaiteurs. Le Daily Mail révèle dans son édition du jeudi 8 avril que la police de Santa Barbara a été appelée au domicile des parents d’Archie à de multiples reprises. Les données, obtenues en vertu des lois sur la liberté d’information par l’agence de presse PA, ont été publiées après que le couple a partagé ses craintes en matière de sécurité lors de l’interview accordée à la papesse de la télévision américaine. Il apparaît que depuis leur installation au mois de juillet 2020, le couple a fait appel à la police, non pas à deux mais à neuf reprises. Quatre fois au moment de l’emménagement, une fois en août, puis en novembre. Dans l’après-midi du 24 décembre, un appel provenant de la maison indique qu’un homme a tenté de s’introduire par effraction. Libéré par la police il retente sa chance le 26 décembre. Nicolas Brooks, originaire de l’Ohio, indique avoir agi sous l’influence de drogues. “On m’a dit de rester loin d’eux et de ne jamais y retourner mais je n’ai pas à aller devant la cour. J’ai été en prison une nuit et on m’a dit de me tenir à distance à partir de maintenant“, a-t-il révélé.

Après un court répit, une nouvelle tentative d’intrusion a lieu en février. De quoi mettre les jeunes parents, qui s’apprêtent à pouponner à nouveau cet été, sur les dents. Ils n’auront guère d’autre possibilité que renforcer leur équipe de sécurité ou de mettre leurs pas dans ceux de Kendall Jenner, qui après plusieurs intrusions à son domicile aurait décidé, de déménager…

Source: Lire L’Article Complet