Célébrités

Grégory Lemarchal : un ancien candidat de la "Star Academy" critique le biopic "Pourquoi je vis"

Lundi 7 septembre 2020, TF1 diffuse un biopic très attendu sur le parcours de Grégory Lemarchal. Un ancien participant de la Star Academy s’en est pris dans Touche pas à mon poste à la démarche de la première chaîne.

  • Gregory Lemarchal
  • Karine Ferri
  • Nikos Aliagas

Lundi 7 septembre 2020, les fans de la Star Academy et de Grégory Lemarchal pourront revivre les grands moments de l’ascension du chanteur disparu à travers le téléfilm qui lui est consacré sur TF1. Celui-ci sera intitulé Pourquoi je vis, réalisé par Laurent Tuel, et diffusé en deux parties sur la première chaîne. Une première soirée qui s’annonce riche en émotions avec la présence notamment de Nikos Aliagas au casting. L’animateur a en effet accepté de jouer son propre rôle. Car c’est bien grâce à la petite lucarne offerte par le programme phare des années 2000, que Grégory Lemarchal a fait connaître sa voix puissante et surtout sa sensibilité et son histoire personnelle. Si le téléfilm est très attendu par un grand nombre de téléspectateurs, l’un des anciens participants de la Star Academy a néanmoins émis quelques réserves sur la diffusion du programme. Jean-Pascal Lacoste, tout nouveau chroniqueur de Touche pas à mon poste s’est exprimé vendredi 4 septembre 2020 sur la volonté de TF1 de rendre un tel hommage à l’ancien compagnon de Karine Ferri.

Jean-Pascal Lacoste se dit dérangé par la diffusion du biopic Pourquoi je vis

J’ai eu la chance de le rencontrer une fois”, a commencé l’ancien demi-finaliste de la Star Academy à propos de Grégory Lemarchal, avant de rajouter : “Moi, ça me met un peu mal à l’aise. Je n’ai jamais eu de problème avec TF1, mais j’ai la sensation qu’on se sert beaucoup de ça. Si on me dit par exemple, je ne sais pas, peut-être que c’est le cas, que TF1 fait ça pour que tout ce qui va être gagné en argent soit versé pour la recherche, je trouverai ça fantastique.” Ce à quoi Benjamin Castaldi lui a répondu que la première chaîne avait déjà diffusé deux concerts “qui ont très bien marchés”, a-t-il indiqué, et qui avaient permis en outre de faire des collectes de fonds pour l’association qui lutte contre la mucoviscidose. Un argument qui n’a pas convaincu son interlocuteur qui lui a répondu : “Je ressens un peu trop le côté business autour, malheureusement, de la maladie. Si ça peut aider la recherche, c’est bien. Mais moi ça me met un peu mal à l’aise.”

A lire aussi : Grégory Lemarchal : l’hommage des anciens de la “Star Academy”

Nos meilleurs conseils chaque semaine par mail pendant 2 mois.
En savoir plus

Source: Lire L’Article Complet