Célébrités

Geneviève de Fontenay prête à se réconcilier avec Sylvie Tellier ? “Au fond, je l’aime bien”

Mercredi 18 novembre 2020, le magazine Ici Paris consacre un numéro hors-série aux 100 ans du concours Miss France. Pour l’occasion, Geneviève de Fontenay a accepté de revenir sur ses différends avec sa successeuse Sylvie Tellier. Et ses propos sont étonnamment affectueux…

  • Geneviève de Fontenay
  • Sylvie Tellier

Entre Geneviève de Fontenay et sa successeuse, les rapports sont plus que tendus depuis des années. Connue pour sa franchise sans limite, la dame au chapeau ne cesse de s’en prendre à Sylvie Tellier dans les médias. Pour elle, “Miss France, ce n’est plus ce que c’était”. Les deux femmes s’étaient semble-t-il réconciliées en 2017, avant de se brouiller de nouveau. Puis, Geneviève de Fontenay avait enterré la hache de guerre et même soutenu sa rivale après l’élection 2019. Mais leurs divergences d’opinion ont toujours fini par refaire surface. Et alors qu’elle vient tout juste d’annoncer qu’elle boycotterait le 100e anniversaire de Miss France, qui sera célébré en 2020, la dame aux tenues monochromes et aux lèvres rouges semble avoir quelques regrets. Mercredi 18 novembre, Geneviève de Fontenay a accepté de se confier dans le numéro hors-série d’Ici Paris consacré au centenaire du concours.

“Sylvie Tellier gère plutôt bien la société Miss France”

J’ai pourtant essayé de maintenir le contact, déplore-t-elle lorsque nos confrères mentionnent ses différends avec Sylvie Tellier. “C’est moi qui ai choisi que Sylvie intègre Endemol. Elle faisait son droit et je la trouvais très intelligente”, raconte Geneviève de Fontenay. Contre toute attente, elle estime aujourd’hui avoir pris la bonne décision. Elle affirme d’ailleurs que Sylvie Tellier “gère plutôt bien la société Miss France”. Des mots qu’on l’a rarement entendu prononcer. “On s’est longtemps bien entendues. Nous avons même écrit un livre ensemble !”, explique l’ancienne patronne des Miss. Dans le fond, je l’aime bien, reconnaît même Geneviève de Fontenay. Serait-elle donc prête à faire la paix ? Pas si sûr…

La dame au chapeau, connue pour son franc-parler et ses valeurs très traditionnalistes, n’a pu s’empêcher d’évoquer ses divergences d’opinion avec sa successeuse. “Mais certaines de ses déclarations dans la presse me font bondir. Comme quand elle a dit qu’avoir une Miss transgenre était envisageable…”, conclut-elle finalement. En effet, l’an dernier, Geneviève de Fontenay s’était catégoriquement opposée à l’élection d’une Miss transgenre et avait poussé un gros coup de gueule contre Sylvie Tellier. Il faut dire que celle qui a symbolisé le concours de beauté pendant près d’un demi-siècle a pour habitude de fustiger la moindre tentative d’évolution du règlement.

Sylvie Tellier rétorque

Également interrogée par nos confrères d’Ici Paris, Sylvie Tellier explique avoir “beaucoup d’admiration pour le parcours de Geneviève de Fontenay”. “Quand j’ai intégré la société Miss France, nous étions très complémentaires, assure-t-elle à son tour. Des propos qui viennent contredire ses déclarations de l’an dernier, lorsqu’elle affirmait que Geneviève de Fontenay “ne voulait pas d’elle” lors de son élection… Et si elle trouve son personnage “très fascinant”, la reine des Miss reconnaît que leurs valeurs sont opposées. “Il y avait un petit virage qu’elle ne voulait pas prendre et je la faisais parfois un peu grincer des dents. Notamment sur le maillot deux pièces !, se souvient Sylvie Tellier. “Après, c’est parti à vau-l’eau […] Je voulais que Geneviève reste mais je n’ai pas réussi à la convaincre. C’est dommage”, conclut-elle avant de préciser une fois de plus qu’elle n’est pas celle qui l’a “mise dehors”.

A lire aussi : “Miss France” : la “violence” du concours racontée par Sylvie Tellier

Source: Lire L’Article Complet