Célébrités

Flashback – Valérie Trierweiler face à la liaison de François Hollande et Julie Gayet : cris, pilules et hospitalisation…

Il y a déjà sept ans, François Hollande trompait Valérie Trierweiler avec Julie Gayet. Gala vous propose de revenir sur cette liaison qui a conduit l’ex-journaliste à séjourner à l’hôpital plus d’une semaine.

A propos de

  1. Valérie Trierweiler

  2. François Hollande

  3. Julie Gayet

Tout le monde se souvient du 9 janvier 2014, jour durant lequel Closer annonce que François Hollande entretient une relation amoureuse avec Julie Gayet. La nouvelle fait l’effet d’une bombe et Valérie Trierweiler a été hospitalisée le lendemain, à l’hôpital de la Pitié Salpêtrière, à Paris. Son entourage assurait qu’elle avait besoin de “prendre du repos et subir quelques examens”. Il était également précisé que sa tension nerveuse était l’une des raisons de sa “fatigue extrême”.

Toutefois, il a été révélé que l’ancienne Première dame avait pris des cachets et fait un malaise. Le Point déclarait alors que Valérie Trierweiler n’avait pas “voulu se suicider”, mais qu’elle “voulait juste dormir” afin d’échapper à la réalité, après une violente dispute avec son compagnon. C’est en se réveillant avec des nausées qu’elle a été conduite au sein de l’hôpital parisien et qu’on lui a administré une “dose astronomique de tranquillisants”. L’ancien président de la République n’a pour sa part pas pu lui rendre visite pendant cinq jours, à la demande des médecins. Au final, elle restera huit jours sur place afin de reprendre du poil de la bête. Elle a ensuite passé du temps à La Lanterne, résidence officielle du chef de l’Etat, pour “rester au calme” et loin des médias. Le 4 septembre 2014, l’ex-journaliste de Paris Match frappait fort avec la sortie de son livre Merci pour ce moment, dans lequel elle revenait sur sa relation amoureuse avec François Hollande, qui a duré neuf ans, mais aussi sur l’adultère de son chéri avec Julie Gayet.

Un président au “pouvoir de séduction immense”

Cet ouvrage, écrit en six mois dans le plus grand secret, s’est vendu selon l’éditeur à 442.000 exemplaires, seulement seize jours après sa sortie. La maman de Léonard y parlait également de sa jalousie envers Ségolène Royal. William Massonneau, le frère aîné de Valérie Trierweiler s’était confié à la version espagnole de Vanity Fair, le 20 février 2014. Il avait alors déclaré : “Ce qu’a fait François Hollande est quelque chose de brutal, cela va au-delà de la trahison”. Selon lui, l’ancien chef de l’Etat “est un homme doué de beaucoup d’empathie”. “Mais sa capacité à mener des vies parallèles me dépasse. Son pouvoir de séduction est immense”, ajoutait-il.

Article écrit avec la collaboration de 6Medias

Crédits photos : GENGIS BORDENAVE / BESTIMAGE

Source: Lire L’Article Complet