Célébrités

Exclu. Stana Katic (Castle, Absentia) raconte "son expérience hors du commun" pendant le confinement

L’actrice Stana Katic s’est exprimée pour nous sur la saison 3 de sa nouvelel série Absentia mais aussi sur son confinement avec sa famille.

Actuellement en Californie durant cette pandémie, la comédienne Stana Katic s’est confiée sur la troisième saison de la série Absentia, une série captivante et sur la manière dont elle a vécu cette période trouble dans laquelle le monde entier se trouve aujourd’hui depuis plusieurs mois. 

Avez-vous été surprise par l’annonce d’une troisième saison de la série Absentia ?

Non car le projet m’a toujours été présenté comme une sorte d’histoire de trois saisons. Il existe une véritable évolution avec Absentia et cette troisième saison est à mon avis vraiment excitante parce que c’est une sorte de thriller. Cette série ne ressemble en rien à ce que j’ai pu faire par le passé. Le tournage se déroule à l’étranger (en Bulgarie) ce qui est nouveau pour moi et nous tournons cette série presque comme un film.

Cette nouvelle saison est donc différente des deux précédentes. Pensez-vous que les téléspectateurs qui n’ont jamais vu Absentia vous pouvoir suivre cette nouvelle saison ?

 Les studios vous répondront que oui mais, honnêtement, je conseille le public à voir d’abord les deux premières saisons car il y a un fil conducteur entre les saisons et vous ne pouvez tout simplement pas effacer le passé. Au fil des épisodes, les téléspectateurs vont comprendre le lien avec les précédentes saisons. C’est la beauté d’Absentia, il y a une logique dans tout ce qui se passe dans cette série.

Comment décririez-vous cette troisième saison ?

Je pense que nous avons exploré dans la première saison la vie d’un personnage qui avait tout perdu. Ensuite, nous avons participé au voyage de ce personnage vers l’autonomisation complète. C’est un personnage qui n’avait aucune domination sur sa vie, sur son propre corps pendant près de huit ans…dans cette saison, nous assistons à un changement radical de position pour mon personnage puisqu’elle va reprendre le contrôle de sa vie.”

Comment vivez-vous cette pandémie ?

Je suis en Californie avec ma famille et je me porte bien tout comme le reste de mes proches. Je sais que beaucoup de gens doivent affronter des problèmes financiers ainsi que des soucis de santé. Heureusement, ma très grande famille et moi avons réussi à nous regrouper et à gérer cette pandémie ensemble. Les quatre enfants de mon frère nous sont venus chez moi. Mes parents et ma tante sont aussi restés avec nous. Pendant de nombreux mois, environ neuf d’entre nous et mon chien ont vécu dans le même foyer.

Comment s’est passée cette vie en communauté ? 

Nous avons créé un grand potager en imaginant une sorte de vie où nous pouvions subvenir à nos besoins sur le plan alimentaire au cas où nous devions revenir à ce confinement plus sévère. Une fois les restrictions assouplies, tout le monde a finalement pu rentrer chez soi. Ce fut une expérience hors du commun car j’ai pu, pour la première fois, profiter pleinement de ma vie de tante avec ces quatre enfants âgés de 1 à 7 ans. Je suis très reconnaissante d’avoir pu prendre soin de moi et des gens que j’aime durant ce confinement.

De notre correspondant à Hollywood : Hervé Tropéa

Source: Lire L’Article Complet