Célébrités

Emmanuel Macron accablé : ce « grand bras d’honneur » qui ne passe pas

Accusé d’avoir favorisé le Puy du Fou, parc de loisirs appartenant à Philippe de Villiers, Emmanuel Macron est largement pointé du doigt. Ses adversaires politiques, très remontés, comparent même cette dérogation à “un grand bras d’honneur”, comme le relate le Figaro.

La polémique continue d’enfler. Ce samedi 15 août, 9 000 personnes assistaient à un spectacle au Puy du Fou, et ce, alors même que la limite est fixée jusqu’à nouvel ordre à 5 000 personnes en raison de l’épidémie de coronavirus Covid-19. Alors que le parc a obtenu une dérogation, d’aucuns soupçonnent Emmanuel Macron, proche de Philippe de Villiers, fondateur du parc, de lui avoir fait bénéficier d’un passe-droit. Très remontés, ses opposants politiques ne décolèrent pas, note le Figaro.

Alors que l’Élysée assure que le chef de l’État, qui pointe du doigt une décision prise par le préfet de la Vendée, aurait été “surpris” par cette dérogation, à gauche, on dénonce “une grande confusion“, le “fait du prince“, et même “un grand bras d’honneur fait au monde de la culture“. Des accusations réfutées par la ministre de la Culture Roselyne Bachelot, envoyée sur le front pour défendre le président.

Il n’y a aucun fait du prince

Celle que beaucoup considèrent comme l’atout charme d’Emmanuel Macron a déclaré ce lundi 15 mai au Parisien que l’amitié qui lie le président et l’ancien ministre n’a pas influencé la dérogation préfectorale.Il n’y a aucun fait du prince“, s’est-elle justifiée, et de poursuivre, “le préfet de la Vendée a examiné les dispositions du protocole sanitaire présenté par les organisateurs et fait en lien avec l’agence régionale de santé“. Accusée d’avoir accordé une dérogation “en douce” à Philippe de Villiers, Roselyne Bachelot s’est insurgée : “Imagine-t-on que je tricote en me moquant du monde artistique ? Je n’ai pas de goût pour le tricot“. Des explications qui peinent à convaincre…

Crédits photos : Valerie Le Parc / Nice Matin / Bestimage

Source: Lire L’Article Complet