Célébrités

Emmanuel et Brigitte Macron hilares après une perfidie sur l’entourage du président

Dans son nouveau livre Le jour d’après (Albin Michel) et dont Le Point dévoile des extraits, Philippe de Villiers raconte les coulisses d’un dîner partagé avec Brigitte et Emmanuel Macron à l’Elysée le 4 mars 2019. Le vendéen, qui n’hésite pas à se montrer cash avec le chef de l’Etat, a provoqué le fou rire du couple présidentiel.

A propos de


  1. Philippe de Villiers


  2. Emmanuel Macron


  3. Brigitte Macron

Dans son dernier livre, intitulé Le jour d’après à paraître aux éditions Albin Michel, Philippe de Villiers prend la liberté de dévoiler les coulisses d’un repas partagé avec le couple présidentiel à l’Elysée le 4 mars 2019 comme le rapporte Le Point. Avant que le président de la République ne les rejoignent, Brigitte Macron lui a soufflé, Parlez-lui franchement. Il lui manque des capteurs. Il le sait et s’en désole” relate l’invité. Il ne faut pas le lui dire deux fois. Les festivités commencent dès son arrivée. Devant un plateau de fruits de mer, Philippe de Villiers raconte s’être laissé aller “à une petite espièglerie métaphorique sur les crustacés”.

“Voilà bien ce qui vous manque : des gros crabes bien pleins, des Charasse, des Ponia, des Pasqua… Autre chose que les fretins d’En marche. On ne traverse pas la mer Rouge avec des crevettes roses…a lâché l’invité à ses hôtes avec malice. Un trait d’humour qui a visiblement amusé le président. “Emmanuel a le fou rire. Ah, si Castaner nous entendait ! Brigitte glousse. Elle lui dit tous les jours qu’il n’a ni truffiers ni chiens d’avalanche” précise dans son ouvrage le créateur du Puy-du-Fou.

Scène de ménage entre Brigitte et Emmanuel Macron

Si l’ambiance apparaît détendue en début de repas, leur échange prendra par la suite une toute autre tournure. “Emmanuel, si vous me permettez, vous êtes le Charles Martel du pauvre, qui part avec une épée en carbone bénir la mosquée de Poitiers […]. Vous êtes le chef des dhimmis… Vous êtes houellebecquisé jusqu’à l’os” ose Philippe de Villiers, très cash. De quoi déclencher la colère du président de la République. D’autant plus que cette discussion franche et animée semble mettre à jour des points de désaccords au sein du couple présidentiel. L’occasion pour l’invité de décrypter leur mode de fonctionnement. “J’ai compris, ce soir, le fameux ‘en même temps’, décrit-il dans son livre, “En fait, c’est elle et lui. En même temps elle et lui. Elle est à tribord, plutôt classique, un brin conservatrice, elle vient du théâtre de province. Elle penche à droite. Lui est un éclectique, un parieur de l’instant, il vient du numérique. Il penche à gauche.Des discussions privées ébruitées qui ne devraient pas être vues d’un bon oeil par l’Elysée.

Crédits photos : Stephane Lemouton / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet