Célébrités

Églantine Éméyé raconte comment elle a accueilli un jeune réfugié chez elle

Dans une interview accordée au magazine ELLE (en kiosque vendredi 13 novembre) à l’occasion de la sortie de son livre Tous tes mots dans ma tête, Églantine Éméyé raconte comment et pourquoi elle a décidé d’accueillir un jeune réfugié chez elle.

  • Églantine Éméyé

Tous tes mots dans ma tête. C’est le titre du nouveau livre d’Églantine Éméyé, publié le 22 octobre 2020 aux éditions Robert Laffont. Elle y transcrit le dialogue fictif entre son petit garçon handicapé, Samy, et le réfugié qu’elle a accueilli chez elle. Une histoire imaginaire basée sur une histoire vraie. Et pour cause : l’animatrice a bel et bien hébergé un jeune réfugié. Dans une interview accordée au magazine ELLE (en kiosque vendredi 13 novembre) à l’occasion de la sortie de son livre, Églantine Éméyé se livre sur cette cohabitation. “Une de mes voisines, enceinte et mère d’un petit garçon, en accueillait un”, raconte-t-elle. “Si elle pouvait le faire, nous aussi ! J’ai donc proposé à l’association la chambre de Samy. Et ce n’est pas si difficile au final : Mohammed est un jeune adulte, certes désemparé mais sain de corps et d’esprit.” Pour Églantine Éméyé, il y a d’ailleurs de nombreuses similitudes entre les deux garçons. “Ce sont deux personnes qui ne peuvent pas communiquer, qui ne comprennent pas l’univers qui les entoure. Ils sont livrés à eux-mêmes, doivent tout apprendre avec l’aide de personnes qui n’ont pas leur mode d’emploi…” Elle conclut : “Je voulais aussi montrer le côté positif du handicap, qui est fait de moments douloureux mais également très joyeux […] On vit dans une société où l’étranger, l’autre, nous effraie, une personne handicapée comme un Irakien. Tout ce qui se passe ne doit pas nous faire perdre notre humanité.”

Églantine Éméyé, séparée de son fils pendant le confinement

Depuis le début du confinement, Églantine Éméyé s’est confiée à plusieurs reprises sur son fils Samy, né en 2005. En effet, cette période liée à la crise du coronavirus n’a pas été de tout repos pour l’animatrice. Cette dernière se bat sans relâche pour assurer le bien-être du jeune adolescent de 15 ans, polyhandicapé et autiste. Églantine Éméyé a fini par lui trouver une place, dans un établissement adapté à ses besoins, à 800 km de chez elle et situé à Hyères, dans le Var. Elle prend ainsi la route très régulièrement pour le rejoindre. Une routine dont elle fut privée à cause du Covid-19 et plus particulièrement du confinement. Le 14 avril 2020, l’animatrice de l’émission Le monde de Jamy sur France 3 avait fait part de sa tristesse sur le réseau social Twitter. “Je ne reverrai pas de sitôt mon fils handicapé, confiné loin de moi. Dur pour tous les deux mais encore plus pour lui qui ne comprend pas. Un mois déjà séparés. Mais nous avons tous nos raisons d’être à bout. Restons solidaires ! Courage, il faut tenir.” A une internaute qui lui demandait si elle était interdite de voir son fils, l’animatrice a répondu : “Non, bien sûr. Mais si je le prenais, je ne pourrais plus le ramener. Et enfermé chez moi en appartement pendant des semaines, il n’aurait pas supporté. Crises à répétitions en vue. Impossible.” Au moment du déconfinement, en mai, Églantine Éméyé avait donc publié avec joie des photos de ses retrouvailles avec son fils adoré.

A lire aussi : Des vêtements de Jacques Chirac donnés aux réfugiés par sa fille

Source: Lire L’Article Complet