Doc Gynéco convoqué par la police dans le cadre d’une « agression sexuelle sur mineure de moins de 15 ans »

Selon les informations de BFM TV, Doc Gynéco a été placé en garde à vue, mercredi 8 décembre, dans le cadre d’une enquête préliminaire pour « agression sexuelle sur mineure de moins de 15 ans ». Au terme de son audition, l’artiste est ressorti libre.

Mercredi 8 décembre au petit matin, Doc Gynéco a été placé en garde à vue dans le cadre d’une enquête préliminaire pour « agression sexuelle sur mineur de moins de 15 ans« , comme le révèle BFM TV qui a appris la nouvelle auprès du parquet de Bobigny. L’artiste de 47 ans a été entendu par les policiers de la Sûreté territoriale de Seine-Saint-Denis pour « des faits délictueux de nature sexuelle« , avant de ressortir libre dans la soirée « afin que l’intégralité de la procédure soit lue et analysée par le parquet ».

Dans les prochains jours, le parquet de Bobigny devrait donc décider des suites éventuelles à donner à l’affaire. D’après les informations de BFM TV, la police enquêterait sur une suspicion d’agression sexuelle sur une mineure âgée de 12 ans. Dans le cadre de l’enquête, les forces de l’ordre « ont également pu entendre la fillette ainsi que sa mère ». Contacté par le média, son avocat Me Khalifa, se refuse pour l’heure à tout commentaire. À ce jour, aucune charge ni aucune poursuite ne sont engagées à l’encontre de Doc Gynéco.

Doc Gynéco face à la justice

Comme le rappelle la chaîne d’information en continu, ce n’est pas la première fois que Doc Gynéco est confronté à la justice. Le rappeur a déjà été condamné en mai dernier pour violences conjugales à « cinq mois de prison avec sursis et 2 000 euros d’amende ». Dix ans auparavant, en 2008, l’artiste qui défraie la chronique « avait également été condamné à dix mois de prison, toujours avec sursis, pour fraude fiscale« , détaille Le Point.

Crédits photos : VANSTEENKISTE STEPHANE / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet