Célébrités

Delphine Wespiser en larmes dans TPMP : "ça me degoute, ça sert à rien"

Ce 14 janvier, très émue par le témoignage d’un invité pro-chasse, Delphine Wespiser a versé quelques larmes…

L’image a fait le tour de la Toile, et a terrifié le grand public. Dans une vidéo tournée le 9 janvier dernier, on a découvert le terrible destin d’un cerf, éreinté de fatigue, poursuivi par une meute de chiens qui l’ont dévoré, à l’issue d’une chasse à courre en forêt de Rambouillet.

Delphine Wespiser en larmes “c’est du sadisme en fait”

Selon Libération, l’animal s’est retrouvé “cerné dans un champ sur la commune des Bréviaires, dans les Yvelines, au terme de quatre heures de course”. Cette pratique de chasse, très décriée, a fait réagir nombre d’associations de défense animale depuis quelques jours… Sur le plateau de TPMP, Cyril Hanouna avait ce soir pour invité un pro-chasse. Et en face de lui, Delphine Wespiser, n’a pas pu contenir son émotion.

L’ex miss France est très sensible à la cause animale, qu’elle a défendu avant, pendant et après son règne, à travers différentes actions. Végétarienne, celle qui voulait être végétarienne a jugé, en larmes : “Je trouve qu’aujourd’hui en 2021, que les jeunes puissent encore soutenir ça, moi ça me dégoute, ça sert à rien, c’est du sadisme en fait”.

Spécialiste de ces sujets, Delphine Wespiser a expliqué : “Les pro-chasses vont dire que la chasse sert au prélèvement. Dans le canton de Genève depuis 1970, il n’y a plus de chasse et il n’y a aucun soucis avec les animaux, il n’y a pas de débordement”.

A propos de la chasse à courre, en particulier, elle révèle aussi : “c’est 1% de la chasse nationale, donc on ne parle même pas de prélèvement, c’est pour se faire plaisir. Des gens qui ont de l’argent vont choisir un animal, ils vont lui courir après pendant toute la journée et au bout d’un moment, l’animal va s’arrêter et il va être accueilli par des gens, par des chiens qui vont le bouffer d’en dessous et là vous aller venir l’achever et le regarder une dernière fois”.

“Je suis petite fille de chasseur”

Bouleversée, la reine de beauté a partagé une histoire très personnelle sur le sujet, les larmes aux yeux. Elle a commenté : “Je suis désolée moi c’est quelque chose qui me touche beaucoup je suis petite fille de chasseur, et mon grand-père à chaque fois qu’il partait à la chasse je lui demandais de ne pas tirer pour moi, parfois il le faisait, parfois il ne le faisait pas”.

Source: Lire L’Article Complet