Célébrités

David Hallyday : cette raison pour laquelle il ne réclame rien sur la discographie de Johnny Hallyday

David Hallyday ne réclame rien sur l’héritage de Johnny Hallyday. Il souhaite en revanche conserver un droit de regard sur la discographie de son père. Dans une interview pour Le Parisien, le chanteur a expliqué son choix.

David Hallyday

Johnny Hallyday

David Hallyday a officiellement renoncé à l’héritage de Johnny Hallyday. Une annonce faite par l’avocat du chanteur le 31 juillet dernier. Que ce soit “financièrement ou patrimonialement”, David Hallyday a mis un terme au conflit concernant l’héritage du Taulier, et souhaite uniquement “protéger ses trois soeurs”, Laura, Jade et Joy. Une décision que le mari d’Alexandra Pastor a expliqué sur les ondes de RTL ce mercredi 9 septembre. “C’est quelque chose de privé, de très personnel et je n’ai plus rien à dire là-dessus. Dieu merci, c’est terminé et entre vous et moi, je crois que ça saoule vraiment les gens. On n’est pas dans ce monde-là aujourd’hui. Des gens perdent leur boulot, leur travail, ils ne savent pas comment ils vont bosser, payer leur loyer… On n’est pas là-dedans. C’est du passé, c’est fini”, expliquait le musicien.

« Ce sont ses albums »

Alors que David Hallyday revient avec un nouveau disque, Ensemble et maintenant, sous le bras, le fils de Johnny Hallyday a répondu aux questions du Parisien ce jeudi 10 septembre. Le chanteur âgé de 54 ans, qui souhaite conserver un droit de regard sur l’héritage artistique de son père, a expliqué pourquoi il ne réclame rien sur la discographie de l’Idole des jeunes. David Hallyday a d’abord signalé avoir “de la chance”. “J’ai vendu près de 10 millions d’albums, je gagne bien ma vie, je n’ai pas trop mal investi”, souligne le frère de Laura Smet.

Tout ce qui compte, c’est ce que je vais laisser à mes enfants. Alors, pourquoi toujours ressasser le passé ?”, soutient David Hallyday, avant de rappeler le travail accompli par Johnny Hallyday pendant 57 ans de carrière. “C’est mon père qui s’est battu, ce sont ses albums, c’est lui qui partait en tournée. Cet héritage, c’est sa décision”, estime le père d’Emma et d’Ilona Smet. “J’ai toujours pensé que ce n’était pas à moi de prendre tout ça. Par contre, j’ai toujours pensé que c’était à moi de veiller sur son oeuvre et de faire en sorte qu’on arrête de l’associer à certaines marques”, a terminé David Hallyday.

Source: Lire L’Article Complet