Célébrités

Couvre-feu national à 18h : cuisiné par Philippe Etchebest, Bruno Le Maire ne dément pas

Mercredi 13 janvier 2021, Philippe Etchebest et Bruno Le Maire étaient présents sur le plateau de l’émission C à vous sur France 5. Préoccupé par les conséquences économiques de la crise sanitaire, le célèbre chef a tenté d’obtenir des informations concernant le couvre-feu à 18h.

  • Philippe Etchebest

Chaque soir, depuis qu’elle a pris les rênes de l’émission C à vous après le départ d’Anne-Sophie Lapix en septembre 2017, Anne-Elisabeth Lemoine commente l’actualité avec ses chroniqueurs et ses invités. Quand la crise du coronavirus a commencé début 2020, la journaliste de 50 ans s’est fait un devoir d’informer les Français en conviant des médecins comme Michel Cymes ou Karine Lacombe, ainsi que des hommes et femmes politiques. Mercredi 13 janvier 2021, l’animatrice avait invité Bruno Le Maire, le ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, et le chef Philippe Etchebest, qui multiplie les coups de gueule concernant la gestion de la crise sanitaire sur les plateaux télé.

Pendant l’émission, Anne-Elisabeth Lemoine les a interrogés sur un sujet brûlant dans l’actualité : le couvre-feu qui sera avancé à 18h dans 25 départements. Jean Castex annoncera jeudi 14 janvier 2021 s’il sera généralisé ou non, mais l’animatrice était impatiente d’en savoir plus : A mon avis, c’est ce qui va nous tomber sur le coin de la figure ! S’il y a un couvre-feu généralisé à 18h, il n’y a pas plus de vente à emporter possible. Donc vous craignez les décisions et les annonces de demain ?”, a-t-elle demandé à Philippe Etchebest avant d’ajouter : “Si vous pouviez décrocher le scoop ça nous arrangerait…”. “Attendez quelques instants… Enfin quelques heures…”, a lancé Bruno Le Maire, visiblement gêné et restant évasif… sans pour autant démentir.

“Je vais faire l’annonce que je ne veux pas faire…”

Mais le chef ne s’avoue jamais vaincu. “Une petite question vite fait : pour le couvre-feu à 18h, pourquoi on ne différencie pas les régions qui sont moins impactées que les autres ?”, a-t-il lancé au membre du gouvernement, à la toute fin de l’émission. Anne-Elisabeth Lemoine le coupe : “C’est ce qui est le cas aujourd’hui. Mais ce ne sera pas le cas demain…” Pris de court par la question du chef, Bruno Le Maire bredouille : “Si je réponds à votre question, je vais faire l’annonce que je ne veux pas faire. Qui ne me revient pas, ça revient au Premier ministre…” De quoi ravir Anne-Elisabeth Lemoine, qui était certaine de tenir une information de taille : “On a compris un peu entre les lignes là, non ? Grâce à vous, Philippe Etchebest.”

Source: Lire L’Article Complet