Célébrités

Chez Laurence Ferrari le professeur Pialoux prévient que ce Noël sera "par zoom ou par Skype"

Invité de La Matinale sur CNews le 10 novembre 2020, le professeur Gilles Pialoux lâche une bombe sur le plateau télé. Pour le médecin, les fêtes de Noël cette année se passeront… en vidéo-conférence

  • Laurence Ferrari
  • Olivier Véran

Le 10 novembre 2020 le chef du service des maladies infectieuses et tropicales à l’hôpital Tenon à Paris, le professeur Gilles Pialoux, était l’invité de La Matinale présentée par Laurence Ferrari sur CNews. Interrogé sur les fêtes de fin d’année, le professeur a déclaré au micro de la journaliste : “Peut-être que cette année, le Père Noël, ce sera par Zoom ou par Skype. C’est une image mais je pense qu’il faut intégrer cette dimension possible.” De quoi plomber l’ambiance dans tous les foyers français…

Alors que la France s’inquiète à l’idée de devoir passer les fêtes de fin d’année confinée, le ministre de la Santé Olivier Véran avait pourtant assuré le dimanche 8 novembre 2020 sur France Info qu’il souhaitait “ardemment” déconfiner en décembre, pour que les citoyens puissent “fêter Noël en famille“. Tous les professionnels de santé ne sont pourtant pas de cet avis. En plus du professeur Gilles Pialoux, le docteur François Delfraissy, président du Conseil scientifique Covid-19 a également prévenu la population sur ces fêtes qui s’annoncent compliquées.

Des fêtes de fin d’année en petit comité

Avec l’avancée de l’épidémie de Covid-19, de nouvelles mesures ont pourtant été mises en place. Malgré le reconfinement, le président du Conseil scientifique François Delfraissy a annoncé le scénario catastrophe des fêtes sous “couvre-feu“. Le 29 octobre 2020 le docteur Delfraissy, invité de Nicolas Demorand et Léa Salamé dans La Matinale de France Inter, a expliqué : “Les fêtes de fin d’année, moi, je pense qu’elles seront différentes cette année des autres années. Elles se feront en petit comité, probablement sous le couvre-feu.” Avant d’ajouter : “Noël aura lieu mais on devra se demander si on mélange les générations autour de la table… Il faudra porter le masque, tenir les distances. nous devons nous laisser cet objectif commun et moteur même si c’est certain, ce ne sera pas le Noël de 2019.

La prudence est donc à l’ordre du jour pour cette fin d’année particulière.

Source: Lire L’Article Complet