Célébrités

Charlotte Le Bon révèle faire des rêves “glauques”… dans lesquels elle commet des meurtres

Vendredi 20 novembre 2020, Charlotte Le Bon était l’invitée de Yann Barthès dans Quotidien, sur TMC. Venue présenter sa nouvelle série Cheyenne et Lola, dans laquelle elle incarne une meurtrière, l’actrice s’est confiée sur les rêves très étranges qu’il lui arrive de faire.

Restez informée

Les rêves ont indéniablement une signification, mais il peut s’avérer très difficile de les interpréter. Et si certains peuvent parfois avoir honte de leurs songes – bien souvent car ils révèlent des envies profondément enfouies dans l’inconscient – ce n’est pas le cas de Charlotte Le Bon. Il semblerait en effet que, la nuit, l’esprit de l’actrice se laisse aller à des activités inattendues… Alors que l’un des cauchemars les plus fréquents consiste à se représenter sa propre mort, la Québécoise de 34 ans, elle, s’imagine plutôt commettre des meurtres. C’est en tout cas ce qu’elle a raconté sur TMC, vendredi 20 novembre 2020. Charlotte Le Bon était alors invitée sur le plateau de Quotidien pour évoquer sa nouvelle série Cheyenne et Lola, disponible sur la plateforme de streaming OCS Max dès mardi 24 novembre.

“Je rêve souvent que je tue des gens”

Dans ce nouveau programme – dont le scénario n’est pas sans rappeler celui du classique Thelma et Louise – Charlotte Le Bon incarne Lola, une femme aux multiples facettes qui a tué l’épouse de son amant. Un personnage qualifié de “psychopathepar Cheyenne, sa partenaire à l’écran interprétée par la comédienne belge Veerle Baetens. “On peut être psychopathe et formidable, ce n’est pas incompatible”, s’amuse celle que Steven Spielberg, lui-même, a trouvée “complètement folle“. Mais l’actrice assure ne pas être une (totale) psychopathe : “Ça dépend…”, tempère-t-elle tout de même. Et il fallait au moins ça pour faire passer le choc de ses prochaines déclarations !

“Je fais des rêves assez glauques. Je fais un rêve récurrent, d’ailleurs je l’ai fait encore hier – je pense que c’est parce que j’ai lu des trucs sur Jonathann Daval…”, commence-t-elle à expliquer devant les caméras. Pour rappel, le procès du présumé meurtrier d’Alexia Daval s’est clôturé le 20 novembre, après cinq jours d’audience. Le verdict est attendu pour le lendemain, dans la soirée. “Je rêve souvent que je tue des gens” lance alors Charlotte Le Bon, devant la stupéfaction de Yann Barthès et des chroniqueurs. “En fait, je ne les tue pas dans mon rêve, mais ça commence juste après. Et je deale avec la culpabilité. J’ai peur de me faire prendre… Les gens me disent que je ne sais pas ce que c’est de tuer quelqu’un, et je dis ‘Ah non…’,” explique finalement la comédienne. Des mots qui n’ont pas forcément rassuré les membres du plateau.

Psychopathe, formidable, un peu des deux ? 😅

Charlotte le Bon, présente « Cheyenne et Lola » dans #Quotidien ⬇️ pic.twitter.com/2EzfAcKjPK

A lire aussi : Découvrez cette machine capable d’influencer le contenu de nos rêves

Source: Lire L’Article Complet