Célébrités

Camille Kouchner : le père de ses enfants « lui a sauvé la vie »

Dans un entretien au Figaro, Camille Kouchner revient sur sa relation déterminante avec ses deux enfants et son ex-mari, Thomas Bidegain, pour passer outre les faits d’inceste qu’elle a dénoncés.

A propos de

  1. Camille Kouchner

  2. Olivier Duhamel

Dans le Figaro, lors d’un entretien croisé avec Andréa Bescond, la réalisatrice des Chatouilles, Camille Kouchner a pris la parole une semaine après la sortie de son livre choc La Familia grande. Dans ce dernier, la fille de l’écrivaine et politologue Évelyne Pisier et de l’ancien ministre Bernard Kouchner dénonce des faits d’inceste sur son frère jumeau par Olivier Duhamel, son beau-père, dans les années 80. Dans cet entretien, Camille Kouchner explique pourquoi le père de ses deux enfants, le scénariste et réalisateur, Thomas Bidegain, avec qui elle est restée presque vingt ans, “lui a sauvé la vie“.

Camille Kouchner, désormais en couple avec Louis Dreyfus, revient sur les bienfaits de sa relation avec Thomas Bidegain. Il lui a permis d’arrêter de ressasser le passé et se tourner vers le présent: “En tant qu’artiste, il m’a permis de reconfigurer le réel en permanence, de le voir différemment, avec beaucoup de puissance. Cela m’a immensément aidé“, témoigne-t-elle. Mais il apparaît encore trop tôt à ses yeux de parler de réparation totale, en tout cas pour le moment : “Ça n’a pas réparé. Pour moi la réparation vient avant tout de l’intérieur. Réparer, c’est bientôt“, espère-t-elle.

“J’avais le droit d’exister”

Finalement, dans cet entretien croisé, Camille Kouchner confie s’être appuyée sur la naissance de ses enfants pour outrepasser les faits de son enfance et devenir la femme qu’elle est maintenant : “Mes enfants m’ont donné le droit d’exister, ce qui est déjà beaucoup. Quand je suis devenue mère, pour la première fois, j’ai senti que je devenais essentielle pour quelqu’un. Pour la première fois, j’avais le droit d’exister. Ça m’a sauvée.” Après avoir dévoilé publiquement ces accusations d’inceste, une certaine peur la ronge désormais : “C’est la peur de ne plus être aimée que je ressens. Je sais qu’ils sont fiers de moi, du fait que je l’ai dit, mais je me demande s’ils vont continuer à m’aimer. Parce qu’à la fois je leur montre que la parole est libérée, mais je leur montre aussi toutes les salissures.”

Article écrit avec la collaboration de 6Medias

Crédits photos : SIPA

Source: Lire L’Article Complet