Brigitte Macron : pourquoi la première Dame n'est pas gâtée en matière d'anniversaire

Née un 13 avril, Brigitte Macron passera une nouvelle fois un anniversaire particulier en 2022. Les dates des prochaines élections présidentielles sont en effet tombées le mardi 13 juillet 2021 et éclipseront les 69 ans de l’épouse du chef d’Etat.

  • Brigitte Macron
  • Emmanuel Macron

Il existe de ces dates plus ou moins heureuses. Prenez par exemple, Antoine Griezmann, le footballeur chouchou des Français…avant l’Euro 2020. L’attaquant tricolore a eu trois enfants, tous nés un 8 avril. Coïncidence ou pas, on imagine de sacrées festivités pour la smala lors de ce jour très spécial. En revanche, le 13 avril semble maudit pour Brigitte Macron, qui fête tous les ans son anniversaire a cette date. En 2020, la première Dame a été contrainte de célébrer ses 67 ans en plein confinement, donc retranchée dans ses appartements sans moyen d’humer l’air parisien à plus d’un kilomètre de chez elle. Comble du sort, elle n’a même pu profiter de son époux, lequel était attendu par des millions de Français lors d’une allocution télévisée très attendue. Restaient les sempiternels appels vidéos via Zoom et Skype avec ses proches…

Et l’épouse du chef d’Etat ne sera pas plus gâtée en 2022 puisque son anniversaire tombera pile dans l’entre-deux tours des prochaines élections présidentielles, pour lesquels Emmanuel Macron sera candidat à sa propre succession. Lors d’une conférence de presse, donnée le mardi 13 juillet 2021, Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement a annoncé les dates des prochaines échéances, à savoir le 10 avril 2022 pour le premier tour et le 24 avril 2022 pour le second. Un manque de chance pour elle puisque les autres échéances proposées étaient le 17 avril et le 1er mai 2022.

Un anniversaire éclipsé par la politique

On imagine donc que le candidat de la République en marche, qui a récemment pris sa défense face aux critiques, n’aura pas vraiment la tête aux bougies et aux cadeaux, et que le seul gâteau dont il espère se tailler une bonne part sera celui du scrutin. Quant à la présidente de la fondation des hôpitaux, qui préfère « ne pas se projeter dans l’inconnu », elle se consolera avec l’amour des siens, en espérant ne pas ramasser son compagnon à la petite cuillère…

A lire aussi : Donald Trump trop laxiste ? Ce qui agaçait Melania à la Maison Blanche

Source: Lire L’Article Complet