Brigitte Lahaie : à 64 ans, l'animatrice est de retour dans un film X

Ajoutez cet article à vos favoris en cliquant sur ce bouton !

Brigitte Lahaie a fait son grand retour sur les écrans dans le long-métrage porno-érotique Une dernière fois, réalisé par Olympe de G. et diffusé sur Canal +. Dans un entretien accordé le 30 juin 2020 aux Inrockuptibles, l’animatrice radio s’est confiée sur cette collaboration pour le moins inattendue.

  • Brigitte Lahaie

Cela faisait plus de vingt ans qu’elle avait mis fin à sa carrière d’actrice de films X. Le 6 juin 2020, Brigitte Lahaie était de retour dans un long-métrage porno-érotique intitulé Une dernière fois et diffusé sur Canal +. Réalisé par Olympe de G., le film se revendique avant tout féministe. Il raconte l’histoire de Salomé, 69 ans, qui a décidé de mettre fin à ses jours. D’ici là, elle ne souhaite qu’une chose : organiser la dernière fois qu’elle fera l’amour. Dans un entretien accordé aux magazine Les Inrockuptibles paru le 30 juin 2020, Brigitte Lahaie s’est expliquée sur sa décision de réinvestir les plateaux de tournage. “J’ai hésité, parce que je savais que j’avais plus à y perdre qu’à y gagner, a-t-elle confié à nos confrères. Aujourd’hui, ça marche très bien pour moi à la radio et me remettre nue pour tourner des scènes érotiques, au regard de ce que j’avais été dans la splendeur de ma jeunesse, c’était risqué. “, ajoute-t-elle.

Je ne voulais aucun gros plan de mon sexe

Avant d’accepter, Brigitte Lahaie a apposé une condition : “Je ne voulais aucun gros plan de mon sexe (…) Je trouvais que ça n’avait aucune raison d’être par rapport à ce que je suis aujourd’hui.“, confie-t-elle au magazine. Ce qui lui a plu dans le scénario d’Olympe de G., c’est sa vision novatrice du porno. En effet, la cinéaste de 37 ans milite pour un cinéma engagé, en mettant notamment en avant le plaisir féminin.“Ce que je trouvais intéressant dans le film d’Olympe, explique-t-elle, c’est que le plaisir féminin est décrit dans sa spécificité. (…) Dans ce film, comme dans ceux que je faisais à l’époque, il y a aussi une histoire, un rôle à interpréter. Le sexe et la mort, ce sont les deux points qui se relient le plus justement. C’est ce qui m’a plu dans le scénario. C’est l’idée de dire : si vous n’avez pas vécu votre vie en étant libre et en vivant vos désirs, vous n’avez pas vécu.” Brigitte Lahaie étant elle-même militante au sein de l’ADMD (Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité, ndlr.), le thème lui parlait d’autant plus.

En tournant ce film, Brigitte Lahaie a surtout voulu démystifier certaines idées reçues concernant la sexualité et le plaisir, véhiculées entre autres par la pornographie “classique”. La pornographie a amené une notion de performance dans la sexualité des gens qui est toxique. En acceptant de jouer le rôle, je me suis dit que ça permettrait à des femmes de plus de 50 ans de comprendre qu’on n’est pas sur la touche parce qu’on a passé un certain âge. On peut continuer à être dans le plaisir.

À lire aussi : “On peut jouir lors d’un viol” : Brigitte Lahaie persiste et signe puis s’excuse et fond en larmes

Nos meilleurs conseils chaque semaine par mail pendant 2 mois.
En savoir plus

Source: Lire L’Article Complet