Benjamin Castaldi sans filtre : Valérie Bénaïm a déjà vu le chroniqueur entièrement nu !

Sur le plateau de TPMP Benjamin Castaldi a fait de nouvelles confidences. Le papa de Simon a notamment révélé que Valérie Bénaïm était la seule à l’avoir vu nu

Décidément, Benjamin Castaldi ne manque jamais une occasion de faire parler de lui sur le plateau de Touche pas à mon poste. Alors qu’il annonçait il y a quelques jours que ses ex-compagnes avaient des doutes quant à son orientation sexuelle, le papa de Simon, Enzo, Julien et Gabriel a fait une nouvelle confidence sur C8. Et cette fois, celle-ci concerne l’une de ses acolytes. En effet, alors que Cyril Hanouna était absent de l’émission pour la toute première fois depuis 10 ans, c’est bel et bien Valérie Bénaïm qui a repris le flambeau. Une occasion unique pour l’époux d’Aurore Aleman de faire des révélations chocs.

Selon le chroniqueur, l’animatrice serait la seule de l’équipe de TPMP à l’avoir déjà vu nu. Une déclaration qui a rapidement fait naître plusieurs interrogations. Quand ? Où ? Pourquoi ? Pas de panique ! Le mystère a très vite été levé. Si la journaliste a aperçu son collègue dans le plus simple appareil, c’est tout simplement parce que le duo partage la même loge. Et selon elle, Benjamin Castaldi n’aurait aucun problème à dévoiler ses parties intimes. Interloquée par cette anecdote, Géraldine Maillet a alors tenté d’en savoir plus. Manque de chance, Valérie Bénaïm a coupé court à la conversation.

Face à la réaction de cette dernière, les chroniqueurs présents sur le plateau ont tout de suite supposé qu’elle cachait une autre explication. Gilles Verdez a notamment relevé le bégaiement de sa collègue face à l’insistance de Géraldine Maillet. Pour lui, il est évident que l’animatrice ne dit pas toute la vérité. Benjamin Castaldi et Valérie Bénaïm ont-ils un secret qu’ils ne veulent pas partager ? La personnalité sans filtre du papa de Simon Castaldi finira sans doute par parler. Réponse dans une prochaine émission de Touche pas à mon poste ? Affaire à suivre… Et de très près.

Source: Lire L’Article Complet