Célébrités

Baptiste Giabiconi confie être sur le testament de Karl Lagerfeld

Non, Choupette n’héritera pas. La 
chatte et muse de Karl Lagerfeld était annoncée comme l’unique inscrite sur le testament du créateur
décédé le 19 février 2019. Une éventualité interdite par le droit français. « Karl a pris toutes les dispositions pour qu’elle soit tranquille jusqu’au bout », a cependant précisé Baptiste Giabiconi au sujet du chat qui a d’abord été le sien.

L’ancien mannequin a confié plusieurs éléments jusqu’alors tenus secrets quant à l’héritage de Karl Lagerfeld, lors de l’émission de Sept à Huit
diffusé dimanche 23 février sur TF1. Découvert par le styliste de Chanel et Fendi, Baptiste Giabiconi a confié que les biens du créateur seront répartis entre sept principaux héritiers. Et qu’il était tout en haut de la liste des bénéficiaires.

Il précise également que plus d’un an après le décès du kaiser, l’inventaire qui vise a estimé le montant de cet héritage est toujours en cours. Ce qui donne une idée de l’immensité de l’empire, entre biens mobiliers, immobiliers, œuvres d’art et sociétés.

Interrogé sur la nature de leur relation

La muse publie le 27 février Karl et moi, un livre qui explore la relation entre les deux hommes. Un sujet sur lequel il a été interrogé par Sept à Huit. « Il n’y a jamais eu l’ombre d’une ambiguïté » a précisé Baptiste Giabiconi, face à l’évocation de rumeur d’une relation charnelle avec celui qu’il appelait « mon petit Karl » et avait un temps envisager de l’adopter. Il décrit d’une « relation filiale très puissante, un amour qu’on ne peut par décrire. »

« J’ai perdu un être cher cette année, qui est Karl Lagerfeld, d’un cancer de la prostate. Donc j’ai vu le cheminement et les quatre cinq dernières années qu’il a passées et qui étaient difficiles », confiait en janvier dernier Baptiste Giabiconi à 20 Minutes dans
une interview au sujet de sa participation à l’émission Stars à Nu.

Source: Lire L’Article Complet