Célébrités

Aya Nakamura pose un lapin à Yann Barthès pour aller à une fête

« Aya Nakamura devait être avec nous, mais elle ne viendra pas. » Vendredi soir,
Yann Barthès,
le présentateur de Quotidien, a ri jaune. Celui qui attendait la chanteuse qui devait venir défendre son nouvel album Aya, sorti dans la nuit de jeudi à vendredi, s’est retrouvé face à une chaise vide.
L’interprète de Djadja aurait dit « à son staff qu’elle avait la flemme de venir et qu’elle était trop fatiguée », a poursuivi Yann Barthès, avant de remercier les danseurs qui s’étaient, eux, déplacés et avaient pris le temps de répéter : « On les remercie, ils étaient vachement bien. »

Le « lapin » posé jeudi soir par Aya Nakamura à Quotidien [qui enregistre la veille ses émissions du vendredi soir] a forcément d’emblée été largement commenté sur les réseaux sociaux. D’autant que, selon l’équipe de Quotidien cité par le Parisien, la chanteuse l’a plantée « entre une heure et trente minutes avant l’enregistrement » et que, depuis ce vendredi, des photos d’une Aya Nakamura très en forme circulent sur Instagram ou Snapchat [notamment en storie de son compte officiel
@ayanakamura_officiel].

« Ni flemme ni plan, j’avais prévenue depuis 13h pourtant »

Repérées et partagées par les tabloïds, ces photos et stories prises à Tremblay-en-France (Seine-Saint-Denis) montrent la chanteuse participant à une fête en son honneur au moment même où elle devait se trouver sur le plateau de Quotidien, dans le 15e arrondissement de Paris. Face à la polémique, [les internautes lui reprochant notamment de participer à une fête où aucun des convives ne semble masqué], Aya Nakamura a répondu sur Twitter :

De son côté, Yann Barthès avait bien insisté vendredi soir à l’antenne, un brin agacé : « Elle nous a plantés. Il n’y a pas 24 heures non, il y a une heure, ou une demi-heure. Bon, elle ne nous a pas appelés pour nous le dire non plus, en même temps. […] On avait tout préparé. On avait aimé l’album. Tout le monde s’était déplacé… sauf une. »

Source: Lire L’Article Complet