Célébrités

Aurore Bergé « un vrai pitbull » : un drôle de compliment

Si elle n’a pas été choisie pour faire partie du gouvernement Castex, Aurore Bergé s’apprête à mener d’autres combats. Toujours en lice pour prendre la présidence du groupe LREM à l’Assemblée nationale, certains la voient aussi comme potentielle tête de liste en Île-de-France pour les prochaines régionales.

Aurore Bergé n’a peut-être pas dit son dernier mot. Affectée de ne pas avoir pu briguer un poste dans le nouveau gouvernement de Jean Castex, la députée des Yvelines pourrait à nouveau faire parler d’elle. Si Valérie Pécresse ne connaît pas encore le nom du candidat LREM qu’elle va affronter lors des élections régionales de mars prochain en Île-de-France, plusieurs noms ont déjà été soufflés. Comme l’a fait savoir L’Obs ce jeudi 10 septembre, Jean-Michel Blanquer, bien que sollicité pour cette élection, a préféré décliner. De son côté, Gabriel Attal, le nouveau porte-parole du gouvernement, pourrait être intéressé par une candidature dans les Hauts-de-Seine. Mais alors, qui est prêt à se lancer en l’Île-de-France ?

Un élu francilien affilié à La République en marche imagine bien Aurore Bergé tête de liste. D’après lui, la députée des Yvelines a l’expérience, mais surtout le tempérament, pour mener une campagne. “Au moins, c’est un vrai pitbull”, lâche-t-il à nos confrères. Un côté pugnace qui peut plaire, mais qui a aussi tendance à en agacer certains. En juillet dernier, dans les colonnes de L’Opinion, un proche d’Emmanuel Macron qualifiait Aurore Bergé d”‘insupportable” : “Elle insupporte en haut lieu, notamment dans sa façon de survaloriser les attaques dont elle fait l’objet“, soulignait-il. Ambiance…

Pour l’heure, Aurore Bergé mène un autre combat

En attendant de savoir si elle sera tête de liste en Île-de-France pour les municipales prévues en mars 2021, Aurore Bergé a d’autres priorités. Malgré la déception de ne pas faire partie du gouvernement Castex, la principale intéressée pourrait en effet se voir confier une nouvelle mission, et pas des moindres. Ce mercredi 9 septembre, les députés LREM ont voté une première fois pour élire leur nouveau chef de file à l’Assemblée nationale. Christophe Castaner est arrivé en tête (avec 36,06% des suffrages), suivi d’une certaine… Aurore Bergé (qui a récolté 30,11% des suffrages).

Après un second vote qui a eu lieu ce jeudi 10 septembre, dans la matinée, le nom du lauréat devrait être “officiellement annoncé jeudi à la mi-journée”, a indiqué France info. Christophe Castaner, qui fait figure de favori, arrivera-t-il en tête une nouvelle fois ? Ou Aurore Bergé prendra-t-elle sa revanche ? Une chose est sûre, le suspens ne devrait plus durer très longtemps…

Crédits photos : CEDRIC PERRIN / BESTIMAGE

Source: Lire L’Article Complet