Célébrités

Audrey Pulvar donne du fil à retordre à David Pujadas : « Je croyais que vous vouliez un débat ! »

Invitées à débattre sur LCI, les têtes de listes aux élections régionales en Île-de-France n’ont pas manqué d’exprimer leurs désaccords. Pourtant, c’est entre Audrey Pulvar, candidate PS, et David Pujadas qu’une légère tension est survenue.

A quelques jours des élections régionales, dont le premier tour est organisé ce 20 juin, la tension est palpable parmi les candidats. Les principales têtes de liste d’Île-de-France, réunies dans l’émission La Grande confrontation sur LCI ce 14 juin, n’ont pas manqué de faire valoir leur point de vue. C’est le notamment le cas d’Audrey Pulvar, candidate du Parti socialiste (PS). L’adjointe à la maire de Paris n’a pas hésité à exprimer son désaccord avec Jordan Bardella, tête de liste pour le Rassemblement national (RN), sur la question écologique. “L’écologie ne doit pas être perçue comme punitive. Vous êtes en train de mener une guerre aux écologistes à Paris, Mme Pulvar, aux routiers, Mme Pécresse…”, a assené Jordan Bardella, avant d’être interrompue par Audrey Pulvar.

“6000 à 10 000 morts par an en Île-de-France du fait de la pollution de l’air M. Bardella. C’est à ça que nous voulons renoncer !”, a expliqué la candidate. Une intervention qu’a tenté de stopper David Pujadas, qui menait le débat sur LCI. On ne s’interrompt pas ! On ne s’interrompt pas !, a demandé le journaliste. L’interposition n’a pas manqué d’agacer Audrey Pulvar. Je croyais que vous vouliez un débat !”, a répliqué l’ancienne chroniqueuse d’On n’est pas couché. Pas de quoi décontenancer David Pudajas. “On est sur le Bourget !”, a-t-il interrompu. “Madame Pulvar ! C’est dans le respect le débat, c’est dans le respect de la parole de chacun !”

Tension entre Valérie Pécresse et Clémentine Autain

L’émission a connu plusieurs moments de tension entre les candidats. Valérie Pécresse (LR) et Clémentine Autain (LFI) se sont affrontées sur l’épineuse question des relocalisations en Île-de-France. “Ce qui est quand même formidable, je veux le dire une fois pour toute, parce qu’on a déjà fait un débat. Moi, je connaissais Alice au pays des merveilles, mais maintenant, nous avons Valérie au pays des bobards, a notamment déclaré Clémentine Autain. Une “punchline” qui n’a pas manqué de faire le tour des réseaux sociaux.

Crédits photos : Capture d’écran – LCI

Autour de

Source: Lire L’Article Complet