Célébrités

"Allez bouffer vos morts" : Alexandre Kouchner s'attaque à ceux qui "minimisent" les actes d'Olivier Duhamel

Suite à la parution de La Familia Grande, le journaliste Alexandre Kouchner, demi-frère de Camille Kouchner, a déploré certaines réactions visant à “relativiser” les faits reprochés à Olivier Duhamel. Sur Twitter, il a répondu à ses détracteurs.

  • Olivier Duhamel
  • Camille Kouchner

“Je vous souhaite sincèrement de ne jamais subir pareille épreuve”, a-t-il déclaré sur Twitter. Jeudi 7 janvier 2021, Camille Kouchner, fille de l’ancien ministre Bernard Kouchner, publiait son nouvel ouvrage, La Familia Grande, provoquant une véritable onde de choc dans le monde littéraire mais aussi politique. Et pour cause, la maman de deux enfants accuse son beau-père Olivier Duhamel d’avoir commis l’inceste sur l’un de ses frères pendant plusieurs années. Elle évoque les visites nocturnes dans sa chambre, les attouchements sexuels banalisés par l’ancien président de la Fondation Nationale des Sciences politiques… mais aussi tout le “climat incestueux” qui régnait dans leur foyer familial. Si Evelyne Pisier, la maman de la victime présumée, a préféré garder le silence sur cette histoire, Camille Kouchner, elle, a tenté de rendre justice à celui qu’elle surnomme “Victor”.

“À ceux qui ironisent… je vous conseille d’aller bouffer vos morts”

Très discret dans les médias depuis la parution de La Familia Grande, Alexandre Kouchner, fils unique de Bernard Kouchner et Christine Ockrent et demi-frère de l’écrivaine, n’hésite pas à s’exprimer directement sur son compte Twitter. Face au travail colossal accompli par Camille Kouchner, ce dernier n’accepte pas de lire certaines remarques. Le 11 janvier dernier, le consultant en communication a partagé sa colère sur le réseau social : Quant à ceux qui ironisent et minimisent, triomphent et relativisent, exploitent et politisent le beau livre de ma soeur et l’histoire de notre famille… Je vous souhaite sincèrement de ne jamais subir pareille épreuve”, a-t-il déclaré, avant de conclure par une formulation encore plus cash : “Et vous conseille gentiment d’aller bouffer vos morts.”

Le même jour, Alexandre Kouchner, inondé de lettres de soutien et témoignages en tout genre depuis la sortie du livre, avait remercié ses abonnés sur Twitter dans un message fort : Merci à toutes et tous pour vos nombreux messages de soutien et d’affection. Ils m’ont beaucoup touché. (…) J’ai été très ému de lire beaucoup de témoignages de personnes ayant subi la même épreuve. Aucun enfant ne devrait craindre sa propre famille. À toutes et tous les survivant.e.s, vous n’êtes coupables de rien. Et vous n’êtes pas seul.e.s”, peut-on lire. Pour l’heure, les faits reprochés à Olivier Duhamel sont toujours prescrits. Le parquet de Paris a toutefois ouvert une enquête préliminaire afin de découvrir d’éventuelles nouvelles victimes et de vérifier les délais de prescription.

Quant à ceux qui ironisent & minimisent, triomphent & relativisent, exploitent & politisent le beau livre de ma soeur et l’histoire de notre famille…
Je vous souhaite sincèrement de ne jamais subir pareille épreuve.
Et vous conseille gentillement d’aller bouffer vos morts.😘

À lire aussi : Affaire Olivier Duhamel : Alain Finkielkraut, excédé, évoque “un lynchage”

Source: Lire L’Article Complet