Célébrités

Alexandra Rosenfeld : Jolie photo de Jim et Ava, les "merveilles" d’Hugo Clément

Alexandra Rosenfel a publié une nouvelle photo de ses filles Jim (6 mois) et Ava (bientôt 10 ans) sur son compte Instagram, le samedi 25 juillet 2020. De quoi subjuguer son compagnon Hugo Clément…

Des soeurs complices. Le samedi 25 juillet 2020, Alexandra Rosenfeld a fait souffler un vent de douceur sur Instagram, démarré par l’alizé provoqué par la nouvelle photo de ses filles Jim et Ava qu’elle vient tout juste de publier. Les fans de la reine de beauté ont pu découvrir ce cliché des deux soeurs, en train de jouer ensemble dans le salon.

Comme à son habitude, Alexandra Rosenfeld a pris soin de camoufler le visage de ses filles avant de publier cette photo. Cachées ou non, Hugo Clément reste toujours aussi gaga de ses bouts de chou. “Respectivement 8e et 9e merveilles du monde. En tout objectivité”, blague le journaliste engagé en commentaires.

Pour rappel, Ava (10 ans le mois prochain) est issue d’une précédente union, avec le joueur de rugby Sergio Parisse. En couple avec Hugo Clément depuis plus de deux ans, Alexandra Rosenfeld a donné naissance à leur fille Jim le 3 janvier dernier.

View this post on Instagram

💐 coucou 💐

A post shared by Alexandra Rosenfeld (@alexandrarosenfeld) on

Lors d’une rencontre avec Alexandra Rosenfeld, elle acceptait de nous en dire plus sur sa rencontre avec Hugo Clément, depuis les coulisses de l’émission Fort Boyard (France) à laquelle ils participaient, avec Artus, Cartman, Ariane Brodier et Valérie Damidot, qui a joué les entremetteuses. “C’est arrivé comme ça… le coup de foudre. Coup de foudre avec l’aide de Valérie Damidot ! Dans l’équipe, c’était le seul que je ne connaissais pas. Elle me disait ‘Tu vas voir, il est super sympa’. Bon, et puis finalement, je l’ai trouvé plus que sympa”, confiait-elle.

Même si elle évoque aujourd’hui un coup de foudre, Alexandra Rosenfeld avait fait un peu attendre son être cher avant de se lancer. “Je lui disais que c’était génial, que j’avais un copain en Angleterre que je ne voyais quasiment jamais. Et lui se décomposait parce qu’il terminait une relation qui se passait un peu mal. Tout était simple avec lui, donc je m’étais dit que j’aimerais vraiment le garder en tant que pote (…) Ça a duré quelques mois, on était juste amis. Je voulais être sûre que c’était le bon”, a-t-elle tendrement confié au podcast Bliss, qui parle de grossesse et d’accouchement de manière libérée.

Source: Lire L’Article Complet