Célébrités

Alain Juppé donne un bon point à Édouard Philippe et tacle Xavier Bertrand

A moins de deux ans de la présidentielle, et après une année 2020 des plus spéciales, Alain Juppé fait une critique acerbe de la scène politique française.

Depuis 2016 et son échec à la primaire de droite en vue de la présidentielle 2017 (une primaire remportée par François Fillon), Alain Juppé se fait discret. L’ancien Premier ministre de Jacques Chirac, aujourd’hui âgé de 75 ans, membre du Conseil Constitutionnel depuis un peu plus d’un an, s’est pourtant exprimé dans les colonnes du Figaro et a donné son avis quant au nouvel échiquier politique français.

Et comme on pouvait s’y attendre, ses éloges sont dirigés vers son poulain, Edouard Philippe, ancien Premier ministre comme lui (même si c’est plus récemment) et maire du Havre fraîchement réélu durant l’été. Le mentor de l’ancien bras droit d’Emmanuel Macron le qualifie ainsi de “valeur sûre” et lui prédit un avenir national. Alain Juppé voit même son ancien protégé comme un espoir pour la présidence française : “Edouard Philippe est une valeur sûre pour la France, je persiste et signe”, a ainsi déclaré l’ancien maire de Bordeaux au micro de France Inter ce jeudi 10 septembre.

Son favori pour 2022

Il faut dire que depuis son omniprésence médiatique lors du confinement, peu avant sa démission et le remaniement qui a suivi, Edouard Philippe possède une cote de popularité des plus importantes, loin devant tous les autres candidats potentiels de droite pour 2022. S’il est peu probable qu’Edouard Philippe se présente dans deux ans face à Emmanuel Macron, Alain Juppé en fait tout de même son favori, après un mandat de chef du gouvernement réussi “dans une période extraordinairement difficile avec des crises successives”.

Xavier Bertand KO

“La France aura besoin demain ou après-demain de ce qu’Édouard Philippe pourra lui apporter”, a encore martelé Alain Juppé sur les ondes de la radio. De là à le voir occuper l’Elysée ? “C’est l’avenir qui nous le dira. En tout cas, je lui garde mon amitié et une forme d’admiration” , a-t-il insisté. Si son poulain est donc au sommet de son jugement, il n’en est pas de même pour Xavier Bertrand, à qui Alain Juppé a glissé un tacle appuyé ce matin : “Quand j’entends dire gaulliste social, ça me fait un peu sourire : tous les gaullistes sont sociaux”, a-t-il lancé en renvoyant dans les cordes le président des Hauts-de-France. Pour 2022, Alain Juppé semble avoir clairement fait son choix.

Crédits photos : Bestimage

Source: Lire L’Article Complet