Affaire Patrick Poivre d’Arvor : les troublants SMS de son accusatrice dévoilés

Nos confrères de BFMTV dévoilent des SMS de Florence Porcel, qui accuse PPDA de viol. Les messages de l’écrivaine peuvent surprendre si le contenue est vérifié.

A propos de


  1. Patrick Poivre d’Arvor

Patrick Poivre d’Arvor est au coeur d’une enquête pour ‘viol‘, et c’est à ce sujet qu’il a été entendu ce mardi 25 mai en audition libre par la police. Nos confrères de BFMTV se sont fait l’écho de l’histoire et révèlent le contenu de SMS échangés en 2008-2009 entre Florence Porcel, la plaignante, et une autre romancière. Le 15 avril 2009, à 20h15, la première aurait dit à la seconde au sujet de PPDA : “Reste à trouver le mec qui veuille bien assouvir mes envies. Je vois Patrick le 29, je vois Patrick le 29, je vois Patrick le 29… Du moins, je l’espère… Il le faut.”

Nos confrères ont consulté d’autres messages dont l’auteur serait Florence Porcel. Ainsi, en décembre 2008, elle aurait fait part de son envie de dire sa vérité. “Il y a des jours où je balancerais bien un post anonyme pour dire que le roman parle de PPDA (…) et appeler Closer avec une voix mystérieuse“, aurait-elle noté. Pour rappel, Le Parisien révélait ce lundi 24 mai que deux nouvelles plaintes et des messages compromettants avaient intégré le dossier.

PPDA se défend

Patrick Poivre d’Arvor est passé à l’offensive. Après s’être défendu sur le plateau de Quotidien (RMC), le journaliste a porté plainte pour “dénonciation calomnieuse” à l’encontre de l’écrivaine Florence Porcel, mais également pour “diffamation” envers certains médias. PPDA est révolté par la manière dont on cherche à l’instrumentaliser pour assurer la promotion d’un roman, avait déjà déclaré son avocat, Me Philippe Naepels. Il faisait référence à la sortie du livre Pandorini (éditions JC Lattès) en janvier dernier et qui évoque une célébrité aimée de tous qui a volé la vie d’une femme.

Crédits photos : Gwendoline Le Goff / Panoramic / Bestimage

Source: Lire L’Article Complet