Célébrités

Affaire Élodie Kulik : enfin l’heure de vérité ?

Ce lundi 14 juin s’ouvre le procès en appel de Willy Bardon à Douai dans le Nord pour le meurtre d’Elodie Kulik en 2002. Celui qui nie le crime avait été condamné en première instance à trente ans de prison.

Trois semaines pour éclaircir les zones d’ombre. Ce lundi 14 juin s’ouvre le procès en appel de Willy Bardon devant la cour d’appel de Douai dans le Nord pour le viol et le meurtre d’Elodie Kulik en 2002. L’homme de 46 ans, qui a toujours nié le crime, avait été condamné en première instance à trente ans de réclusion criminelle, pour l’enlèvement et le viol d’Elodie, mais non son meurtre.

Lors de cette nouvelle audience, deux hommes se font à nouveau face, comme le rappelle Le Parisien. Le père de la victime de 24 ans, Jacky Kulik, qui ne cesse de réclamer justice en brandissant un cadre immense de sa fille aux boucles blondes et regard bleu océan. De l’autre côté, un homme qui clame son innocence et qui a tenté de suicider en avalant des pesticides à l’annonce du dernier verdict.

Willy Bardon rejugé pour le meurtre d’Elodie Kulik

Apparu quasi mutique lors des audiences en 2019, Willy Bardon semble désormais déterminé à se défendre et faire entendre sa voix. Celui qui se dit victime d’une erreur judiciaire va tenter de gommer l’image d’homme violent qui lui colle à la peau. Le 2 juillet prochain, un nouveau verdict est attendu. “Une issue incertaine tant l’enquête, longtemps maudite et truffée de défaillances avait semblé pouvoir déboucher sur un acquittement” souligne nos confrères.

L’affaire Elodie Kulik a tristement débuté il y a près de vingt ans, un 11 janvier 2002, quand la victime avait désespérément tenté d’appeler à l’aide les pompiers lors d’un enregistrement glaçant. En fond sonore, les voix de deux hommes sont perceptibles. Le corps de la jeune femme de 24 ans sera retrouvé calciné le lendemain dans la Somme. En 2012, une expertise ADN désigne Grégory Wiart comme son violeur, mais ce dernier est mort en 2003. Un an plus tard, son ami Willy Bardon est mis en examen. Plusieurs personnes affirment avoir reconnu sa voix sur la bande sonore.

Crédits photos : Capture – Que Justice Soit Faite Pour Elodie Kulik/Facebook

Autour de

Source: Lire L’Article Complet