Beauté

Massage anti-âge : 3 gestes à connaître pour une mine radieuse

Lorsque les pommettes sont hautes et joliment rosées, que les joues sont toniques, le visage parait plus jeune. Ces zones qui étaient jusque-là presque délaissées, occupent désormais le devant de la scène, avec une déferlante de nouveaux rituels qui leur sont dédiées.

Réalisation : Valentine Buvat, Photo : Jean Ranobrac, Maquillage et coiffure : Alice Dechavanne, Texte : Virginie Marchand.

Restez informée

Donner du rebondi aux pommettes : Placez les majeurs le long du sillon nasogénien pour l’empêcher de se contracter, et les index sur la tempe. Enroulez les lèvres sur les dents et souriez : vous devez sentir une contraction du muscle de la pommette à maintenir 5 secondes (répétez 3 fois).

Tonifier les joues : Maintenez la lèvre supérieure bien à plat avec les doigts de la main droite, gonflez les joues d’air au maximum et tapotez chacune des joues en alternance avec la main gauche. vous renforcez ainsi les muscles des joues et stimulez la circulation sanguine.

Alléger les volumes : Avec le grand coté d’un guasha, réalisez un mouvement de lissage en partant du côté du menton jusqu’à la tempe. Vous pouvez aussi réaliser ce massage avec le plat des mains, toujours en mouvement ascendant.

Côté soins

Faire monter le rose aux joues

Afficher un teint frais comme après une balade en plein air grâce à un soin cosmétique, c’est possible et c’est même la grande tendance du moment ! Ces crèmes spéciales « glow » font faire le plein de vitamines et de nutriments antioxydants à la peau, afin de doper l’oxygénation des cellules et de booster leur énergie. La grande star ? La vitamine C, capable de neutraliser les radicaux libres générés par le soleil, la pollution, le stress….responsables du teint terne. Elle possède aussi des actions éclaircissantes et uniformisantes. D’autres ingrédients sont aussi très efficaces : la baie de goji, la grenade ou encore la rose centifolia aux propriétés éclaircissantes, hydratantes et anti-oxydantes. A masser chaque matin sur l’ensemble du visage.

Côté médecine esthétique

Pour retrouver de l’éclat, il y a le peeling. Sans doute l’acte star des cabinets ces dernières années. Le médecin applique une solution à base d’acide glycolique, lactique ou encore salicylique afin de déclencher une exfoliation de la couche superficielle de la peau, celle qui est souvent terne. Le teint retrouve alors son homogénéité (compter 100 € la séance). Mais le peeling s’est trouvé un nouveau concurrent : le medical strobing ou medical highlighting, nouvelle technique inspirée des gestes de mise en lumière des maquilleurs professionnels. Le praticien injecte de l’acide hyaluronique sur des zones clés du visage comme les pommettes, pour les mettre en relief, leurs permettre d’accrocher les rayons lumineux et de mieux les refléter (environ 350 € la séance).

Le bon shopping

Merci à Solène Soudrille, Chef de projet Formation & Contenu Filorga.

Source: Lire L’Article Complet